Impossible à prédire.

Les homards de l’état du Maine envahissent le golfe du Saint-Laurent à la recherche d’eau plus froide. Pendant ce temps, nos crevettes nordiques disparaissent en partie à cause du réchauffement des eaux de ce même golfe. Ma première réaction devant ces phénomènes est de chercher à savoir ce que font nos gouvernements devant ces phénomènes. … Lire plus

Des nouvelles (novembre 2023)

ILLUSION OF POWER Vous avez bien lu. Illusion of Power. Mon épouse Judith au cours de l’été a entrepris une traduction de mon troisième roman, Illusion de pouvoir. Elle est en mode révision et espère rendre le roman disponible avant les fêtes. C’est toute une tâche : 111 230 mots sur plus de 300 pages. Elle m’a demandé … Lire plus

Des berges problématiques

Nous jalousons les personnes qui demeurent sur les rives du fleuve Saint-Laurent, mais c’est un choix qui n’est pas de tout repos. L’érosion des berges du fleuve représente un grave problème à long terme. Cette érosion est causée par des facteurs naturels, dont les vagues, les marées et les fortes pluies. Depuis les dernières décennies, … Lire plus

Déversements confidentiels

Les autorités municipales sont responsables de l’assainissement des eaux usées et, par extension, des déversements des eaux non traitées directement dans le fleuve Saint-Laurent, mais elles ont beau jeu : la population est préoccupée par la qualité de l’eau qui entre dans leur résidence, mais se fout de ce qui advient des eaux de leur toilette … Lire plus

Morue et compagnie.

Les eaux du fleuve Saint-Laurent cachent une vie aquatique qui évolue au gré des circonstances. Tous les changements, surtout ceux initiés par l’humain, peuvent avoir des conséquences inattendues sur la dynamique entre les différentes espèces. La morue est un bon exemple. Il existe deux populations distinctes de morue dans le golfe du Saint-Laurent : au sud, … Lire plus

Notre fleuve Saint-Laurent

Plus de 80 % de la population du Québec vit sur les rives du Saint-Laurent et de ses tributaires. Ils se sont installés là pour se déplacer, pour boire son eau, pour exploiter ses richesses, pour se divertir, pour s’y rafraîchir et pour qu’il serve d’égouts et de dépotoirs. Difficile de comprendre la logique derrière l’idée … Lire plus

Partout des dépotoirs.

Montréal n’est pas la seule municipalité à avoir utilisé le fleuve Saint-Laurent comme dépotoir pour ses déchets. Il existe de vieux dépotoirs tout le long du fleuve. L’un de mes lecteurs faisait le commentaire suivant sur mon site. « J’ai passé mon enfance entre Varennes et Verchères à l’époque… il n’y avait pas de cueillette des … Lire plus

Jus de vidanges.

J’avais 13 ans lorsque j’ai commencé à traverser le fleuve Saint-Laurent pour me rendre au centre-ville. Je débutais mon secondaire au Collège Sainte-Marie situé au coin de la rue de Bleury et du Boulevard Dorchester (maintenant René-Lévesque). Nous sommes en 1959, et il n’y avait pas de métro ; l’autobus traversait le pont Victoria. Du côté … Lire plus

Des plages? À vos risques!

Depuis quelques années, les politiciens veulent nous faire croire que l’eau du fleuve Saint-Laurent s’est améliorée à un point tel qu’ils se lancent dans l’aménagement de plages publiques. Ces annonces sont prématurées. Vous êtes tout à fait libre de fréquenter ces plages, mais je vais passer mon tour. Nous sommes tous d’accord pour dire qu’il … Lire plus

Le fleuve Saint-Laurent et moi.

Je lis depuis des années des histoires d’horreur sur la pollution des eaux du fleuve Saint-Laurent, des histoires qui devraient soulever la colère de la population, mais qui ne semblent pas attirer l’attention. Le fleuve Saint-Laurent est célébré, avec raison, pour sa beauté, mais cette beauté n’est qu’en surface. Ses eaux cachent une pollution qui … Lire plus